Himalayan Made - Ensemble vers une mode Éthique & Transparente

Teinture chimique VS teinture naturelle

*************************

Aujourd’hui, nous allons vous parler des colorations textile et de leurs impacts environnementaux et sanitaires. Ce sujet nous tient tout particulièrement à cœur. Trop peu évoqué dans notre société, le procédé de teinture dans l’industrie textile est un véritable désastre écologique. Nous allons vous expliquer pourquoi ci-dessous.

 Il faut savoir que les entreprises ont le choix entre 3 types de coloration:

  • Des teintures chimiques
  • Des teintures chimiques sans azoïques
  • Des teintures naturelles

Ps: Un lexique est disponible à la fin de l’article pour vous éclaircir sur la signification de tous les termes abstraits* 😊

*************************

Les teintures chimiques et colorants azoïques

Comme vous le savez tous, les teintures chimiques sont les plus nocives pour la l’Homme & la planète, et sont malheureusement, les plus utilisées dans l’industrie… Elles ont vue le jour au début du XIXème siècle mais ont connu un boum lors de la révolution industrielle (1840-1950 - un peu d’histoire ne nous fait pas de mal 😉 ).

Ces colorants sont fabriqués à base de pétrole, et se composent de métaux lourds*, de colorants azoïques* (interdits dans certains pays), de formaldéhyde* et de chlore.

 

pictogramme cancérigène mutagèneCes composants sont reconnus très nocifs pour la santé puisqu'ils peuvent dégager des substances cancérigènes, mutagènes et toxiques. Tout le monde est donc concerné, de l'artisan au consommateur final = vous !

 

Les colorants azoïques représentent 60% à 70% des 800 000 tonnes de colorants produits mondialement par année. C’est aberrant non?

 

Des associations d'entreprises et la Commission Européenne ont travaillé pendant deux ans sur 286 substances utilisées pour la fabrication de colorant dans le textile et sur leurs impacts. 33 ont été évaluées dangereuses pour la santé et l’environnement. La loi est votée le 10 octobre 2018, interdisant donc l'utilisation de ces substances et a été appliquée lors de nombreux contrôles dans les entreprises. Ainsi, en Chine, environ 1000 teintureries et usines de tissage ont été fermées, 400 partiellement fermées et près de 6000 usines ont dues s’adapter aux nouvelles normes. Une belle avancée qui ne doit pas s'arrêter là !

 

De nombreux pays sont désormais restreints aux teintures sans azoïque, mais attention, nous parlons ici d’interdiction de fabrication de colorant. Mais alors qu’en est-il des autres qui importent du textile déjà coloré ? Il peut très bien opter pour des teintures contenant des colorants azoïques ! L’Inde est un des leader sur le marché… les cas de cancers s’accroissent au rythme de ce marché prolifique

 

Les cours d’eau sont les premiers impactés car ils sont victimes d’eutrophisations* par le phosphate et le nitrate libéré… chaque année, une étude révèle que 100 000 tonnes de colorants dérivés du pétrole se déverse dans le système hydraulique. Ils sont utilisés lors de la teinte des jeans puis rejetés lors du lavage. On ne peut plus boire l’eau de la rivière, ni pêcher... Cela entraîne une désertification animale et végétale ainsi qu'une dégradation inimaginable de l’eau potable.

Prenons l'exemple de la rivière Xiang, située dans la province chinoise Hunan, qui est désormais toxique, polluée par le plomb et le mercure. La preuve en image:

 Rivière Xiang chine

 

Ces colorants servent également pour toutes les impressions inscrites sur les vêtements telles que les flocages. Des couleurs toujours plus vives, toujours plus nombreuses et qui doivent tenir le plus longtemps possible afin de satisfaire le client. Un marché donc en constante évolution et constante croissance.

En 2019, le marché  mondial des colorants textiles représente 8.02 milliard USD. D'après une étude, ce marché aura atteint 10.9 milliard USD en 2024, soit un taux de croissance annuelle de 5.9%. 

Regardez l'évolution du marché  du colorant textile prévu, entre les continents:

évolution du marché du textile dans le monde

Nous retrouvons ici ce que nous disions précédemment, l'Asie Pacifique (APAC) est leader sur ce marché (notamment l'Inde). Retrouvez toute l'étude ici.

Vous l’aurez donc compris, ces colorants chimiques sont fortement nuisibles à notre santé et à notre bel environnement que nous devons respecter !

 

Piqûre de rappel sur la pollution de l'industrie du textile:

 

Dans cet article, nous voulions faire une petite aparté  (qui reste dans le thème) et faire un rappel sur la pollution de l'industrie du textile !

Voici un joli résumé de l'ADEME (Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Energie) sur:

Le cycle de l’industrie textile 

cycle de la vie d'un produit textile

Nous pouvons donc constater clairement que les produits chimiques sont présents dans TOUT le cycle d'un produit textile. 

Arrêtons-nous plus particulièrement sur l'étape de l'Ennoblissement, qui correspond à la modification de la fibre textile notamment par le biais de teintures. Les trois critères sont : 

      • Utilisation de produits chimiques
      • Consommation et pollution de l'eau
      • Enjeux sanitaires, santé

Je ne sais pas vous, mais ce schéma est très angoissant et les chiffres qui arrivent également... be strong !

 

  • En France, 624 000 tonnes de TLC (Textiles d’habillement, Linge de maison et Chaussures) sont mis sur le marché ...
  • 500 000 tonnes de micro particules de plastiques sont relâchées chaque année dans l’océan lorsque nous les lavons à la machine,soit l’équivalent de plus de 50 milliards de bouteilles en plastique...
  • La production d'un T-shirt correspond à 70 douches et pour un Jean 285...
  • 4% de l'eau potable disponible dans le monde sert à produire nos vêtements
  • Cette industrie émet 1,2 MILLIARD de tonne de GAZ à effet de serre TOUS les ans... c'est plus que l'ensemble des vols aériens et le trafic maritime...
 

Vous comprenez maintenant que nous devons AGIR et vite !!!

Les teintures chimiques sans azoïques

Ces teintures sont donc le résultat d’une prise de conscience des impacts désastreux de certaines substances chimiques. Ainsi, elles ne contiennent pas de colorants cancérigènes, de substances allergènes, de pesticides, de métaux lourds, ni de formaldéhyde. C’est donc une alternative plus écologique mais qui reste tout de même chimique. 

Les teintures naturelles

Chez Himalayan Made, nous avons opté pour la solution numéro 3: les teintures naturelles. Une évidence pour nous puisqu'elles sont la méthode la plus respectueuse à la fois pour l’environnement et pour l’Homme.

En effet, ce sont des ressources renouvelables (contrairement au pétrole) que nous pouvons sans cesse produire. Des champs d’Indigo (sans pesticide bien évidemment) seraient bien plus agréables que des stations de pompages de pétrole…

fleur indigo

De plus elles ont des propriétés naturelles antioxydantes, antiseptiques et antibiotiques. En effet, les colorants naturels peuvent être regroupés en fonction de leurs sources, de leurs méthodes d'application, de leurs couleurs ou de leurs structures chimiques. Ils appartiennent la plupart du temps à la catégories des composés phénoliques*(structure chimique), qui apparaissent comme vitaux dans la vie d'une plante. Ils possèdent des fonctions antioxydantes, antibactériennes, anti-inflammatoires et anticancéreuses. Ils servent donc de système de défense incroyable contre les agents pathogènes et les prédateurs. Ainsi, les plantes utilisées pour des colorants naturels peuvent également servir pour des médicaments, vaccins, des crèmes,...

Les teintures naturelles peuvent donc être obtenues grâce à des plantes tinctoriales provenant de plantes, de fleurs, de graines, de bois,... donc de végétaux. C'est évidemment plus sain que les teintures chimiques, n'affectant ni la santé des artisans, ni celle des consommateurs ni celle de la planète ! Ne serait-il pas mieux de respirer sous des vêtements ou de dormir dans des draps colorés à base végétaux prenant soin de nous ?

Chez Himalayan Made, nous utilisons les éléments suivant pour teindre notre chanvre:

 

Teintures naturelles

 

Nous obtenons des teintes en accord avec les couleurs de la nature, que la Terre nous offre. 

De plus en plus de recherches sont effectuées ces dernières années, sur les processus de la coloration naturelle adaptés aux grandes entreprises. Mais l'amélioration des méthodes d'extraction, d'application et la mise au point de procédés rentables sont actuellement difficiles en raison de la grande diversité des sources de colorants naturels. Les résultats à l'échelle d'un labo peuvent être différents à l'échelle d'un grand groupe actuel. Les raisons principales?

  • ils utilisent des fibres synthétiques, pas toujours compatibles avec des colorants naturels
  • la production est abondante
  • les couleurs sont moins vives, ce qui peut décevoir le client
  • des ressources sont à produire (différent du pétrole)

Bref un casse-tête alors que des colorants chimiques, fiables et moins coûteux existent !

Notre partenaire Kakani Himalayan Natural Dyes est une organisation à taille humaine, peu équipées pour colorer des grandes quantités de matières. Pour notre chanvre, elles sont obligées de teindre des parties mesurant 4 mètres par 1 mètre, car les cuves sont petites. Ainsi, lorsque nous passons une commande de 200 mètres par couleur, le processus est plus long qu'un processus normal

Cette contrainte est très compatible avec nos valeurs et notre fonctionnement. En effet, nous travaillons en flux tendus, nos stocks sont très minces car nous sommes anti-gaspillage et prônons le zéro-déchet ! Si la demande augmente, nous nous investirons aux côtés de nos partenaires pour développer leurs ateliers & accroître la production de teintures végétales... nous ne céderons pas à la facilité des colorants chimiques.

 

 

Il reste donc de gros progrès à faire mais bannissons ces teintures chimiques. Il est grand temps d'évoluer dans notre manière de produire et de consommer ! Ce qui nous a sidéré dans l'écriture de cet article est le manque énorme d'information à ce sujet !! Il nous a été très difficile de trouver des sources ou simplement d'autres articles ...

Soyons conscients des impacts néfastes des teintures chimiques et privilégions les alternatives saines & naturelles !

logo himalayan made

 

*************************
Sources:

Research and Market

ADEME- Le Revers de mon look

Research Gate

 

*************************

 

Lexique:

 

Les métaux lourds =  des éléments métalliques présentant un poids atomique élevé, tels que le mercure, le chrome, le cadmium, l'arsenic et le plomb.

Les colorants azoïques des composés azoïques dans lesquels le groupe azo relie deux noyaux benzéniques. Ce sont des colorants insolubles et solubles dans l'eau utilisée dans la teinture textile et les colorants liposolubles et des pigments dans l'impression.

Le formaldéhyde un composé organique très volatil (COV) appartenant à la famille des aldéhydes. De faible poids moléculaire, cette substance a la propriété de devenir gazeuse à température ambiante et est actuellement fréquemment retrouvé dans les environnements intérieurs. C'est un irritant des yeux, du nez et de la gorge.

L'eutrophisation des cours d'eau =  correspond à un phénomène de dégradation d'un environnement aquatique.

Les composés phénoliques = ce sont des molécules organiques très présentes chez les végétaux. Ils sont issus de métabolisme secondaire des végétaux, entraînant de nombreuses propriétés telles que antioxydante. 

0 déchet Alternatives éco-responsables bio Écologie Industrie du textile Mode éthique nature pollution Teintures 100% végétales teintures chimiques Transparence

← Article précédent Article suivant →



Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés