La mode éthique doit être une conscience - Livraison offerte à partir de 45 euros.

Notre Empreinte

La mesure de l’impact environnemental des produits Himalayan Made est au centre de nos préoccupations. Divers outils s’offrent à nous afin de mieux comprendre notre consommation et l’impact de nos sacs et accessoires en chanvre.

Une analyse complète par un organisme indépendant est nécessaire et fait partie des prochains objectifs de l’entreprise. Le coût de cette analyse étant un budget important, nous mettons tout en œuvre pour arriver à financer cette étude le plus rapidement possible.

En attendant, voici les éléments dont nous disposons pour vous éclairer sur les économies en eau et en énergie des produits confectionnés par Himalayan Made. Chaque pôle est décrypté pour vous montrer les avantages et inconvénients de notre production.

Vous pouvez cliquer sur les pôles suivant avant d’atteindre directement l’analyse qui vous intéresse:

Les matières premières

Les matières premières sont la base du produit et représentent environ 63% de son empreinte (Source: ADEME, La Belle Empreinte). Il existe des matières premières naturelles, d’autres sont synthétiques. Attention, une matière première naturelle ne veut pas dire qu’elle est biologique et écologique ! C’est l’immense problème du coton dont sa culture est ultra gourmande en eau et en pesticide ! Voici la consommation mondiale des fibres textiles:

  • 75%: Les fibres synthétiques (polyester, nylon….). Ces fibres sont issues de dérivés du pétrole, ce sont des fils de plastique tissés. Pour faire simple, nous portons du plastique (il n’y a que nous que ça dérange ???). Ces fibres sont bien évidemment néfastes pour l’environnement et sont sources des fameux micro-plastiques qui se retrouvent dans nos océans.

  • 23%: Le coton. Comme évoqué, la culture de coton est une culture qui demande chaque année de plus en plus de pesticides, insecticides, fongicides… et ses besoins en eau sont conséquents. L’irrigation des cultures de coton est la cause de la disparition de la mer d’Aral. Sa superficie est passée de 67 000 km2 initialement  (10 fois la Corse) à 8 000 km2 de nos jours…

  • 1%: La laine

  • – de 1%: les fibres naturelles type lin / chanvre / bambou…

98% des fibres présentent sur le marché du textile ne sont pas des fibres viables sur le plan écologique !

Les + du Chanvre

Le voyage des matières premières

On a tendance à l’oublier mais dans le système actuel, les matières premières voyagent énormément avant la confection finale d’un produit. En effet, si l’on prend l’exemple du coton, il est cultivé dans un pays A puis il sera filé et tissé dans un pays B. Sa teinture se fera dans un pays C, son assemblage dans un pays D et sa confection finale dans un pays E.

C’est un pôle gourmand en énergie que nous limitons drastiquement en ayant choisit un pays où le chanvre est à la fois cultivé mais également transformé. Notre chanvre ne quitte JAMAIS le Népal !

Le chanvre est cultivé et transformé en fil dans la région du Bajura. Il sera ensuite expédié dans notre atelier à Katmandou pour être tissé. Il sera ensuite envoyé à 5km, au sud de Katmandou, pour être coloré de manière 100% naturelle, à base de végétaux népalais (sauf pour l’indigo qui vient d’Inde) puis il reviendra à notre atelier.

Nos matières upcyclées (sacs de riz et saris népalais) sont également sourcées localement au Népal. Nous avons ainsi une chaîne d’approvisionnement locale.

Les + de notre système

Les - de notre système

L'éléctricité

Les machines utilisées tout au long du processus de conception d’un produit textile sont source d’émissions carbone. En effet, selon les pays où la filature, l’ennoblissement et la confection sont réalisés, des émissions carbone vont être émises en plus ou moins grande quantité. Deux facteurs influent sur cette valeur:

  1. Le coût carbone de la production du kilowattheure: La France est très bien placée avec une émission de 0,081Kg CO2 / KWh, l’Europe également avec 0,53 Kg CO2 / KWh, contre 1,6 Kg CO2 / KWh pour l’Inde (20 fois plus que la France).
  2. Les besoins en électricité des machines: Selon le parc industriel du spécialiste.

Afin de limiter les dépenses énergétiques et cet impact carbone, nous avons opté pour un chanvre transformé de manière 100% manuelle. Aucune machine électrique n’entre dans l’équation de la transformation. Le fil est obtenu grâce à des machines manuelles ancestrales et le tissu est également créé grâce à des métiers à tisser manuels. Ce n’est seulement qu’à l’étape de la confection que nous utilisons des machines à coudre électriques et des scies pour découper les tissus.

Les + de notre conso

Les emballages

Nous nous efforçons d’apporter des solutions dans chaque domaine afin de limiter notre impact environnemental. Nous ne nous arrêtons pas simplement à l’optimisation de notre production mais nous nous penchons également sur l’emballage de nos produits. 

L’idée qu’une matière est spécialement créée dans le simple but d’emballer des produits ne nous convient pas. Ainsi, nous avons développé notre propre système de revalorisation de déchets : des emballages en sacs de malt & de riz provenant de brasseries et restaurants lyonnais. Ces sacs sont collectés, nettoyés puis revalorisés en emballages colis. Vous pouvez découvrir toute la démarche sur ce lien.

Les + de nos emballages

L'eau

L’eau est une ressource que nous devons consommer avec intelligence, qu’il faut également protéger en la retraitant de manière durable !

Selon les matières premières utilisées, les besoins en eau varient énormément. Pour les champs de chanvre, aucun système d’irrigation est nécessaire, l’eau de pluie suffit à la bonne croissance de la plante. Les étapes de transformation des matières sont également gourmandes en eau.

L’étape de teinture d’un produit est souvent réalisée de manière chimique dans des pays sous développés. Ces teintures nocives pour l’Homme le sont également pour la planète. Les eaux usées terminent dans les rivières avoisinantes et polluent la totalité du cours d’eau.

La transparence est un outil important afin de garantir au client une bonne gestion et un bon traitement de cette ressource vitale. Chez Himalayan Made, notre chanvre est lavé 5 fois après le tissage effectué afin de l’assouplir et d’éliminer les dernières impuretés. Les teintures sont 100% naturelles et inoffensives.

Les + de notre conso d'eau

Les - de notre conso d'eau

Les teintures

La teinture d’un vêtement est une étape relativement lourde pour l’environnement selon le procédé utilisé. On distingue 3 types de coloration:

  • Les teintures chimiques: ces colorants sont fabriqués à base de pétrole, et se composent de métaux lourds, de colorants azoïques (interdits dans certains pays), de formaldéhyde et de chlore. Ces composants sont reconnus très nocifs pour la santé puisqu’ils peuvent dégager des substances cancérigènes, mutagènes et toxiques. Tout le monde est donc concerné, de l’artisan au consommateur final = vous ! Les cours d’eau sont les premiers impactés car ils sont victimes d’eutrophisations par le phosphate et le nitrate libéré… chaque année, une étude révèle que 100 000 tonnes de colorants dérivés du pétrole se déversent dans le système hydraulique. Ils sont utilisés lors de la teinte des jeans puis rejetés lors du lavage. On ne peut plus boire l’eau de la rivière, ni pêcher… Cela entraîne une désertification animale et végétale ainsi qu’une dégradation inimaginable de l’eau potable.
  • Les teintures chimiques sans azoïques: ces teintures sont donc le résultat d’une prise de conscience des impacts désastreux de certaines substances chimiques. Ainsi, elles ne contiennent pas de colorants cancérigènes, de substances allergènes, de pesticides, de métaux lourds, ni de formaldéhyde. C’est donc une alternative plus écologique mais qui reste tout de même chimique.
  • Les teintures naturelles:  Chez Himalayan Made, nous avons opté pour cette solution. Une évidence pour nous puisque c’est la méthode la plus respectueuse à la fois pour l’environnement et pour l’Homme. En effet, ce sont des ressources renouvelables (contrairement au pétrole) que nous pouvons sans cesse produire. Des champs d’Indigo (sans pesticide bien évidemment) seraient bien plus agréables que des stations de pompages de pétrole…

Si vous souhaitez en apprendre plus sur les procédés de teintures, un article de blog sur le sujet est disponible sur ce lien.

Les + de nos teintures

Les - de nos teintures

La vie du produit

Nous sommes dans une politique de durabilité et de revalorisation. Ainsi, nous proposons un service de réparation de votre produit gratuit en France (seuls les frais d’envoi sont facturés). Réaliser un produit de manière écologique passe par la manière dont on le conçoit & par une durée de vie accrue.

Quand nous recevons du stock, nous pouvons retrouver des produits défectueux / abîmés… Ces produits ne sont pas jetés ou détruits. Au contraire, nous les réparons en France, dans nos locaux. Si la réparation n’est pas possible & que le défaut n’engendre pas de problème quant à l’utilisation du produit (un logo rayé par exemple), nous proposons une catégorie nommée « Les Aléas du Fait Main » qui vous donne la possibilité de les acheter à prix réduits.

La fin de vie du produit est également importante, c’est pourquoi, si vous ne souhaitez plus utiliser votre produit, vous pouvez nous le retourner gratuitement. Contactez-nous à contact@himalayan-made.fr pour que nous puissions vous envoyer un bon de livraison. Une fois votre produit retourné, nous l’analyserons et revaloriserons les parties encore viables pour créer de nouveaux accessoires. Les parties trop usées seront quant à elles recyclées en combustible vert.

Les + de nos services

Le transport

Ici, nous allons parler du transport final du produit, une fois qu’il est terminé et prêt à être commercialisé (le transport des matières premières ayant déjà été évoqué précédemment). D’après les études de Our World in Data, seuls 3% des émissions d’un vêtement provient de sa logistique. La majeure partie des trajets « longue distance » se fait en porte-conteneurs, et ceux-ci ont une empreinte carbone, ramenée à la pièce transportée, très réduite. 

C’ est sur le plan du transport que les produits Himalayan Made sont moins performants.

Étant une petite entreprise, nous ne pouvons pas encore utiliser les porte-conteneurs pour nos expéditions. Notre volume trop faible nous contraint à utiliser l’avion, un secteur source de plus d’émissions que le bateau.

C’est un point sur lequel nous travaillons et que nous optimiserons avec le temps.

L’utilisation du train via la route de la soie est également envisagée 🙂

Il ne faut pas oublier la raison principale de notre production népalaise: les matières ne voyagent pas des milliers de kilomètres avant d’être transformées. Nous évitons ainsi énormément de transports inutiles ! Si vous souhaitez en apprendre plus sur notre concept et découvrir comment nos produits peuvent être plus écologiques que des produits Made in France, un article très complet est disponible sur ce lien.

Les + de notre concept

Les - de notre concept

Fermer
Fermer
Connexion
Fermer
Panier (0)

Votre panier est vide. Votre panier est vide.



Devise


Fermer