Bienvenue dans l'univers Himalayan Made !

Les Kits menstruels

Souvenez-vous, lors de notre campagne de crowdfunding sur KisskissBankBank nous avions récolté 127% de notre objectif !! Suite au dépassement des 100%, nous avions décidé d’offrir aux femmes népalaises, des kits menstruels pour chaque sac acheté.

Mission réussie avec plus de 25 kits financés pour une valeur de 250 euros !!

 

Le 14 juin dernier, grâce à vous & d’autres entreprises partenaires, Rajni a eu une mission très particulière: Traverser le pays pour distribuer 150 Kits menstruels aux femmes du village de Dandaphaya.

Dandaphaya est un village très isolé, situé au Nord-Ouest du Népal, dans le district de Humla. Pour atteindre Dandaphaya, Rajni a dû prendre deux avions et marcher trois heures et demi sur les sentiers montagneux et rocheux. À cause de son accès difficile, les habitants de ce village vivent loin de la société, dans des conditions très précaires.

 

   

 

Vous pouvez voir sur ce plan qu’il n’existe aucune route
recensée dans cette partie du Népal.  

 

 

À Dandaphaya, les femmes subissent encore les exigences des mœurs ancestrales népalaises durant leur période de menstruation, autrement dit le "chhaupadi prattha". Cette tradition consiste à isoler la femme durant toute la période de menstruation. Étant considérée comme « impure », elle se retrouve cachée dans un abri, loin de son habitation, et a interdiction de toucher hommes, enfants, bétail, arbres et points d'eau habituels. Les jeunes filles ayant leur première et deuxième menstruation doivent rester 13 jours isolés, puis le seront pendant 4 jours. 

 


Est-ce normal de faire subir cet exode et ce bannissement aux femmes au jour d'aujourd'hui ?

Le chhaupadi prattha est illégal depuis 2005 mais reste pratiqué dans de nombreuses villes. Très peu d’initiatives gouvernementales ou locales sont mises en place pour secourir ces femmes de cette exclusion.

Afin de lutter contre ces mœurs, Nasreen, notre partenaire & fondatrice de Local Women’s Handicraft (LWH), souhaite sensibiliser et aider les femmes en leur offrant des « Kits Menstruels ». Ces derniers sont conçus à Kathmandu, dans les mêmes locaux où sont fabriqués nos sacs Himalayan Made. 

Ces kits se composent de:

  • 2 serviettes hygiéniques en tissu, réutilisables, de haute qualité, antifongiques, antibactériennes & imperméables. À ces serviettes s'ajoute 6 protections absorbantes lavables & réutilisables en coton.
  • 2 culottes en coton recyclé
  • Un sac en soie 100% recyclée
  • 1 savon

  

 Vous pouvez vous aussi soutenir cette action en faisant un don directement sur leur site, avec le lien suivant: http://www.lwhnepal.com/sanitary-pads/sanitary-pads-kit-donation-1

 

Le récit de Rajni

 

Rajni distribution sanitary pads

 

Voyager nous apprend beaucoup, et, quand une personne voyage pour une cause sociale, cela devient le meilleur environnement d'apprentissage. De même, lorsque je me suis rendu de Katmandou à Humla pour une cause sociale, c'était tellement excitant et j'ai appris beaucoup de choses de cet environnement et du mode de vie des gens de Humla. Nous nous sommes rendu à Humla pour le programme Sanitary Pads (distribution de serviettes hygiéniques). Comme nous ne pouvons pas atteindre Humla par les routes, nous avons donc pris deux avions pour atteindre l'aéroport de Humla.

 

JOUR 1

 

voyage avion


Nous prenons un vol de l'aéroport international de Tribhuvan vers 15h30 et après une heure nous arrivons à l'aéroport de Nepalgunj. Atteindre l’aéroport fût difficile, la température atteignait les 40 degrés !! Puis nous sommes allés dans un hôtel voisin pour nous reposer. Nous avons passé la nuit dans cet hôtel. Pour moi, c'était trop difficile de m'endormir car la température était trop élevée et la climatisation ne fonctionnait pas correctement.

 

JOUR 2

 

Après une nuit de 2 heures, c’était l’heure de s’envoler ! La vue depuis l'avion était étonnante. La beauté des vues ne s'exprime pas par des mots. Ces montagnes, ces collines verdoyantes, ces jungles luxuriantes et ces maisons étaient géniales. Et puis nous sommes arrivés à l'aéroport de Simikot après 1 heure de vol. 

 

aeroport

 

Après l'atterrissage, la température était si fraîche, 15 degrés, une fille nommée Dolma Lama est venue me recevoir. Nous nous sommes rencontrés et avons décidé d'aller chez elle pour le petit déjeuner. Au petit déjeuner, nous avons pris du ghee spécial yak, de la sauce chili locale, du roti et du thé spécial bhote. Après nous être rafraîchis et avoir déjeuné, nous avons commencer notre ascension. Dolma s'occupait de moi, c’est une assistante de santé à la clinique de Dandaphaya. Nous marchions et marchions. Les collines et les chaînes himalayennes étaient notre attraction et nous tenaient éveillées. La route était en gravier, un glissement de terrain avait eu lieu, c’était trop effrayant ! Je me disais que tous les jours, tant de gens voyagent de cette façon et en portant de lourdes charges, c’est impensable. En tant que personne de la capitale, il m'a été très difficile de parcourir cette distance. Il nous aura fallu plus de 3 heures et demie pour atteindre Dandaphaya. 

 

 

 

Quand nous sommes arrivés, nous avons déposé nos affaires à la clinique et nous nous sommes rafraîchis. Comme nous étions affamées, ils nous ont offerts des simiko daal, bhat et tarkari locaux spéciaux. Après cela, nous sommes allées à un endroit proche d'où nous pouvions voir couler la petite rivière Karnali. Après avoir observé la beauté de la nature, nous sommes retournées à la clinique et avons attendu l'appel pour le dîner.

 

JOUR 3

 

La journée était prévue pour le programme de distribution des Sanitaty Pads, mais malheureusement, les serviettes hygiéniques ne sont pas arrivées à temps, nous n'avons pas pu organiser le programme ce jour-là. Par chance, c’était le jour des résultats à l'école, où nous avons été invitées ! Il y avait environ 200 élèves ! L’école a été rénovée & dispose d'un foyer, de toilettes adéquates et de chambres bien ventilées. C'est la seule école privée du district de Humla.

 

 

Après avoir terminé le programme, nous sommes retournées à la clinique et la journée s'est déroulée en discutant avec Bhauju, le directeur de la clinique. J’ai dîné et je me suis couché.

 

JOUR 4

 

Le jour le plus important ! Je me suis réveillé si tôt et j'ai pensé, peut-être qu’ils ne comprendrons pas mes mots. Ils parlent népalais mais c'était différent de ce que nous parlons habituellement autour de Katmandou et dans les autres villes. En parlant avec bhauju, j'ai découvert que la plupart des filles autour de ce village doivent faire face à des mariages précoces et que toutes doivent faire face au chhaupadi pratha. Je me prépare donc aux effets du mariage précoce. Et aussi les effets du chhaupadi prattha. Ensuite, je suis allée à l'école puis à la cuisine pour le thé. Il était environ 12 heures et certains villageois avaient commencé à venir, alors nous les avons accueillis. Et une fois tous arrivés à la clinique, nous avons commencé notre programme. Nous les saluons, entrons en contact avec elles et leur donnons des informations sur l'hygiène menstruelle et l'assainissement. Après avoir terminé le programme, nous leur avons montré une vidéo sur Chhaupadi pratha.

 

 

Un autre programme s'adressait aux écoliers. Des enfants de la 3e, 4e, 5e et 6e année y ont participé et ont appris l'hygiène menstruelle. Avec eux, nous avons chanté une chanson et dansé. 

Le programme s'est très bien déroulé !!

Le lendemain, j'ai pris un vol de simikot à Nepalgunj et je suis restée une heure à l'aéroport avant de prendre un autre vol pour Katmandou.

 

 

 

 

← Article précédent



Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés

x