Les soldes éthiques Himalayan Made

Les soldes éthiques Himalayan Made

Du 15 juillet au 11 août, les promotions en tout genre vont envahir notre champ visuel et les -70% et -80% vont devenir monnaie courante. Chez Himalayan Made, cette période, nous la redoutons. Derrière cette illusion de bonnes affaires, c'est une industrie dévastatrice que nous cautionnons, aussi bien sur le plan humain qu'environnemental.

Pour lutter contre ces pratiques, nous avons décidé de créer nos propres soldes, les soldes éthiques. Les soldes éthiques, c'est une nouvelle manière d'exprimer nos engagements envers des causes qui ont du sens. Contrairement aux soldes normales, les soldes éthiques n'ont pas d'influence sur le prix de nos produits en chanvre, aucune réduction de ce côté là. 

En revanche, pour chaque vente réalisée entre le 15 juillet et le 11 août 2020, 15% du chiffre d'affaires sera reversé afin de financer des repas aux familles démunies du Népal.

La situation au Népal

Le 18 mars, après 1 mois au Népal aux côtés de nos partenaires, nous avions dû rentrer précipitamment en France à l'annonce du confinement. Depuis plus de 4 mois, un confinement strict est toujours appliqué au Népal. Les déplacements sont interdits, les aides gouvernementales sont inexistantes et les prix des denrées alimentaires se sont envolés. Une situation très compliquée pour la majorité des népalais vivant au jour le jour. Pour rappel, le Népal est un des pays les plus pauvres au monde, 25% de la population vit en dessous du seuil de pauvreté. Sans argent, l'accès à la nourriture devient rare et le COVID19 n'est plus du tout la préoccupation principale.Le nombre de cas de coronavirus détecté s'élève à moins de 17000 depuis le début de l'épidémie. Seul 38 personnes seraient décédées.

Au Népal, les gens ne meurent pas du COVID19, ils meurent de faim !

La distribution de kits alimentaires

Heureusement, des personnes agissent pour lutter contre cette précarité, c'est le cas de Nasreen et des femmes de Local Women's Handicraft, notre partenaire népalais. Depuis avril, elles organisent des distributions de kits alimentaires d'urgencedepuis un petit village reculé.

Ces kits d'une valeur de 100 dollars permettent de nourrir une famille de 12 personnes pendant 1 mois environ et sont composés de :

  •  25kg de riz 

  • 5kg de lentille 

  • 10kg de farine 

  • Plusieurs kilos de sucre, huile, sel, snack... 

  • 1 kit médical complet + des masques

  • 1 kit menstruel lavable ....

Grâce à des fonds extérieurs mais également suite au mouvement ACT FOR ETHICS lancé le 1er mai, Nasreen a déjà aidé plus de 340 familles soit 3600 personnes

Depuis le début de la distribution, le mot s'est vite répandu dans les villages voisins. Les habitants parcourent plusieurs kilomètres pour pouvoir bénéficier gratuitement de ces denrées vitales. Les témoignages sont émouvants, et, même si Nasreen retournera bientôt à Katmandou, une équipe restera sur place pour continuer la distribution.

Notre engagement

Nous avons la chance de travailler main dans la main avec des personnes incroyables. Nos partenaires agissent tous les jours pour rendre le monde meilleur, alors, lorsque nous pouvons aussi leur apporter notre aide, nous n'hésitons pas une seconde. Chez Himalayan Made, nous souhaitons montrer qu'il est possible de construire une entreprise à mi-chemin entre l'ONG et l'entreprise conventionnelle. Notre but premier est de soutenir des causes justes à notre échelle.

En temps normal, cette période de solde est un véritable désastre, mais aujourd'hui, avec la COVID19, nous vivons une période que nous pouvons qualifier d'inhumaine.

#PAYUP

Le mouvement #PAYUP

La situation liée au COVID19 a permis de mettre en lumières les procédés des grandes marques de la Fast Fashion. Les fournisseurs, domiciliés dans les pays sous-développés, produisent les commandes passées par les grandes marques avant leur paiement. Ce système leur est imposé et les fournisseurs doivent se plier à ces règles drastiques.

Mais alors, depuis la COVD19... que se passe t-il ?

Les magasins se sont fermés, les gens ont arrêté d'acheter des articles de mode pour consommer seulement le nécessaire... mais les commandes passées ont bien été réalisées. Alors ce sont des dizaines de marques de fast-fashion et de distribution de masse qui ont annulé leurs commandes en cours.

Une dette est estimée à 2,4 milliards de dollars et 50 millions de personnes sont impactées (dont 70% de femmes) directement dont la survie est menacée et l'avenir extrêmement précaire.

Voici la liste des marques impliquées:

Primark, Ca, Mango, Vfcorp, Timberland, Vans, Tescofood, Jcpenney, Walmart, Marksandspencer, Thenorthface, Americaneagle, Aerie, Tailgate, Urbanoutfitters, Freepeople, Anthropologie, Shopterrain, Gapinc, Gap, Athleta. Bananarepublic, Intermixonline, Oldnavy...

Et vous, vous ne pensez pas qu'il est temps d'arrêter de cautionner de tels actes ? Une pétition est disponible sur internet, c'est le moment de vous faire entendre et de vous soulever contre ces pratiques.

 

petition

C'est le moment de soutenir des entreprises qui agissent dans un but collectif, qui nous font avancer ensemble.


Du 15 juillet au 11 août, 15% du chiffre d'affaires sera reversé afin de financer des repas aux familles démunies du Népal.

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés