La mode éthique doit être une conscience - Livraison offerte à partir de 45 euros.

6 Mai 2020 - Pour Plus de Transparence

#ACT FOR ETHICS-6

La transparence des entreprises est la clé pour consommer éthique et responsable !

Lorsque nous, consommateurs, achetons un produit, nous ne réalisons pas les conséquences de cet acte devenu si banal. Les informations mises en avant sur les publicités, les étiquettes ou les fiches « produit » sont parfaitement pensées pour inciter à l’achat avant même de réfléchir à la nécessité et la traçabilité de l’article. 

La transparence nesignifie pas être parfait et irréprochable. Uneentreprise peut avoir, et a souvent, des défauts.Le principal étantd’observer uneévolution, une remiseen question, deschangements, desexplications,… et surtout une honnêteté !

Être transparent permet aux consommateurs d’assumer leur choix, leur achat et surtout de limiter les pratiques abusives de l’industrie du textile (et autres industries). 

LE GREENWASHING

Cette technique de marketing est très tendance !

Le Greenwashing est un outil marketing utilisé par une entreprise ( ou autre organisation) pour se donner une image écologique faussée. Cette image est devenue un argument de vente primordial afin de séduire plus de consommateurs, eux-mêmes plus responsables dans leurs achats. 

Cela peut passer par un packaging ou un logo vert, des termes trompeurs, des comparaisons avec laconcurrence enfaisant « mieux », des évènements « écologiques », des compensations miraculeuses commeplanter un arbre…  C’est toujours mieux que rien certes, mais un arbre mettra des années à pousser pour compenser les gaz à effet de serre dégagés lors de la production du produit en question.

PUBLIER DES OBJECTIFS

Publier de réels objectifs sur une certaine durée montre la volonté de l’entreprise à changer son fonctionnement.

Par exemple, diminuer son empreinte carbone est un réel engagement. Cette diminution peut se faire au niveau de la production, de la matière première, de l’emballage, de la distribution, de la communication,… 

Se tourner vers des sous-traitants certifiés équitables limiterait l’exploitation humaine dans l’industrie du textile. Des conditions de travail saines et respectueuses sont pour nous la base d’une entreprise.

Optimiser sa production pour réduire les invendus et le gaspillage annuel ahurissant est également un point très important. Chaque année, 4 millions de tonnes de produits textiles neufs sont détruits en Europe. C’est catastrophique pour la planète car la production comme la destruction est excessivement énergivore ! En 2022, une loi interdira la destruction de produits non-alimentaires invendus en France, ce qui forcera les entreprises à revoir leur business plan. Une petite avancée positive pour une industrie extrêmement polluante (2ème plus polluante). 

AFFICHER PLUS D’INFORMATIONS

Pour plus de transparence, les entreprises peuvent afficher plus d’informations sur les fiches produits ou les étiquettes.

Le plus souvent, il est inscrit le pays où le produit a été confectionné (« Made in China », « Made in Bangladesh »…), les différentes matières, les conseils de lavage/repassage et la taille. 

Mais cela peut aller plus loin afin d’augmenter la traçabilité de l’article, comme par exemple afficher:

  • La provenance de toutes les matières premières
  • L’empreinte carbone du produit selon un barème
  • La liste de tous les sous-traitants inclus dans le processus de production

OBTENIR DES CERTIFICATIONS

Les certifications existent pour vous aider à identifier des engagements spécifiques d’un produit ou d’un service (bio, éthique, solidaire, vegan,…).

Pour devenir labéliséX, un audit est le plussouvent réalisé dansl’entreprise, parrapport aux valeursdéfendues par le labelen question. Le processus deproduction ou autre processus est étudié étape parétape. C’est donc unedémarche rassuranteet transparente pournous consommateurs. Pour être crédible, le label doit être géré par des groupes indépendants et non par l’entreprise elle-même. 

FairTrade et Fair Wear sont deux labels sûrs pour assurer une organisation issue du commerce équitable. Global Organic Textile Standard (GOTS) garantit des fibres textiles provenant de l’agriculture biologique. Cela ne signifie pas que tout le processus de production du vêtement se fera sans élément chimique (teintures par exemple). 

Cependant, il faut faire attention aux labels douteux et trompeurs. Par exemple, certains labels « Fair Trade » sont payants. Chaque année l’entreprise doit verser une certaine somme pour être certifiée. Une redevance qui ne devrait pas être nécessaire, une organisation ne devrait pas payer pour prouver le bon respect de ses salariés.

OPTER POUR DES MATIÈRES SAINES

Changer les matières synthétiques et polluantes en matières végétales ou upcyclées est une preuve d’engagement.

Le chanvre est la fibre naturelle la plus écologique au monde, elle a besoin de 0 pesticide et de 0 système d’irrigation pour sa culture ! Elle enrichit même les sols et est utile dans de nombreux domaines: le bâtiment, l’automobile, l’alimentaire, le médical, le plastique biodégradable,… et le textile bien évidemment. 

La production de coton, quant à elle, représente 25% des pesticides dans le monde. Il est donc indispensable d’opter pour du coton biologique !

Les matières upcyclées sont une solution d’avenir. Au lieu de produire une nouvelle matière qui pollue, autant utiliser l’existant. Le tapis de yoga est un exemple concret du upcycling, une manière simple et saine de créer de nouveaux produits à partir de matières premières de seconde main. 

Le recyclage est également un bon moyen pour récupérer des déchets (nettoyer les océans) pour en faire une matière neuve. Contrairement au upcycling, une transformation doit avoir lieu, une technique qui peut être énergivore. 

Fermer
Fermer
Connexion
Fermer
Panier (0)

Votre panier est vide. Votre panier est vide.



Devise


Fermer
[]